LaVoileAuCanada 01

 

2 février 2022

SinC David Cook 400C’est avec beaucoup de tristesse que Voile Canada a appris le décès du médaillé paralympique en voile aux Jeux de 1996 David Cook de Victoria, en Colombie-Britannique, le vendredi 14 janvier 2022 à l’âge de 62 ans.

David Cook, qui avait reçu un diagnostic d’une maladie dégénérative et incurable à l’âge de 17 ans appelée amyotrophie spinale, a compétitionné aux Jeux paralympiques de 1996 à Atlanta alors que la voile était en démonstration. Dans l’épreuve d’équipage en équipe, il a remporté la médaille d’argent en compagnie de Kenneth Kelly, John McRoberts et Kirk Westergaard.

Le membre du Royal Victoria Yacht Club a découvert la voile deux ans après son diagnostic alors que quelques collègues de travail pratiquaient déjà ce sport. « Après avoir écouté leurs histoires, j’ai immédiatement commencé à rêver à la voile et j’ai rapidement acheté mon propre bateau. Je voulais créer mes propres souvenirs d’une vie », écrivait David Cook sur son blog au www.davidcook.ca. « Pendant quatre décennies et plus, de mes 20 ans jusqu’à présentement, ma passion, non, obsession dans ma vie était le sport et les loisirs en voile. »

En 2008, il a été introduit à la course de voilier de contrôle radio. « Cela m’a donné un nouveau souffle de vie », a dit David Cook. « La voile m’a donné cette raison si nécessaire de vivre! »

Avant son décès, David Cook travaillait sur son autobiographie intitulé « Time Stops For No One » et les bénéfices des ventes devaient aller à Dystrophie musculaire Canada en tant que bénéficiaire principal.

Il était également le fondateur et le gestionnaire de la Victoria Sailing Foundation visant à supporter les gens ayant un handicap et bâtir leur confiance.

En vue des Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, il a été l’un des porteurs du flambeau olympique ayant transporté la flamme à travers le Grand Victoria.

Citations

Brian Todd, entraîneur

« ”Cookie” ou ”Cooker” comme il était connu de plusieurs. David était l’un des conducteurs de la classe Skud 18 au Canada. Il avait une personnalité

inarrêtable et était un dur compétiteur. J’ai eu le plaisir de rester avec David et Raewyn (sa femme) en menant des camps d’entraînement paralympiques à Victoria au milieu des années 2000. »

« Dave était un inventeur incroyable lorsque venait le temps de développer des adaptations pour son handicap. Il avait un ascenseur qu’il a conçu afin d’avoir accès à son atelier (je ne suis pas sûr que ce serait certifié par le gouvernement mais ça marchait). Alors que sa maladie progressait, il inventait des trucs afin de maintenir son indépendance pour manger et plusieurs autres tâches qu’il faisait à chaque jour. »

« Son esprit allait toujours à la vitesse super rapide avec de nouvelles idées afin de rendre son bateau plus rapide. En tant qu’entraîneur, nous avons travaillé pour qu’il se concentre sur une tâche à la fois. »

« Il laisse un grand vide au Royal Victoria Yacht Club et la communauté des voiliers de contrôle radio avec le décès de Dave. »

Steve McBride, entraîneur

« Dave Cook était une légende et un grand ami qui a inspiré des générations d’athlètes. Il a toujours fait ressortir le meilleur des gens; toujours en poussant les autres pour qu’ils deviennent plus, d’en faire plus. Continue de naviguer Dave. »

John McRoberts, coéquipier aux Jeux paralympiques de 1996

« David est quelqu’un que vous n’oublierez jamais. Il a touché tant de gens de différentes façons. Repose-toi en paix David! »

Karen O’Neill, cheffe de la direction du Comité paralympique canadien

« Le Comité paralympique canadien est profondément attristé par le décès de David Cook. Nous exprimons nos sincères condoléances à la famille et aux amis de David, ainsi qu’aux membres du monde de la voile. Médaillé paralympique et pionnier du sport de la paravoile, David a été un membre exceptionnel de la communauté paralympique canadienne pendant plus de 25 ans. Animé d’une passion et d’un dévouement immenses pour la voile, il avait à cœur de partager la joie du sport avec les autres. Il laisse un héritage précieux à la paravoile.”